Noel à Buenos Aires

Chers amis tango,

L’été arrive à Buenos Aires, Noël et le jour de l’an se célèbrent sur les terrasses ou dans les jardins à la recherche d’un coin de fraîcheur. 

En général le début de soirée se fait en famille mais il existe plein d’options pour nos amis les danseurs. 

L’équipe Pascale Tango se joint à moi pour vous souhaiter à tous et à toutes de très heureuses fêtes.

       Pascale Coquigny

A Buenos Aires, les restrictions sanitaires sont encore modérées et permettent aux milongas d’être toujours d’actualité.  L’envie de se retrouver et de célébrer ensemble est très présente. Les milongas traditionnelles et alternatives continuent de fleurir.

La semaine dernière, le célèbre salon historique Le Marabu, connu pour ses récitals de Troilo, a réouvert ses portes. 

Les danseurs les plus fervents se retrouvent sur les pistes de danse après avoir fêté Noël en famille ou entre amis. Pour les danseurs venus d’ailleurs, qui sont chaque année de plus en plus nombreux, les milongas proposent  désormais l’auberge espagnole pour leur permettre de fêter les réveillons avec leur famille tango.

Cette année, une première, la milonga super traditionnelle Cachirulo s’est alliée à la milonga Dos Orillas, beaucoup moins traditionnelle pour célébrer Noël en proposant un dîner spécial fêtes, suivi d’une milonga ouverte à tous dans le mythique salon du Beso.

La formule a beaucoup séduit et sera proposée à nouveau le 31 au soir. 
Les danseurs qui veulent se retrouver dans un cadre moins conventionnel pourront se retrouver après les douze coups de minuit à la célèbre Viruta  ou dans un cadre beaucoup plus populaire à l’extérieur, sur la place du Congrès. 

 

Les argentins sont au courant de la situation épidémique qui se complique en France et en Europe, c’est pourquoi ils profitent au maximum de l’été pendant qu’ils le peuvent encore. 

Même si certaines milongas ont repris des précautions plus strictes, l’atmosphère actuelle en cette période de fin d’ année est à la fête et au partage, en famille ou entre amis autour 
d’un bon « asado », « una cerveza fría » au rythme du Tango.

Témoignage :

Comme dernier souvenir de l’année 2021, le témoignage de Christian et ses impressions sur son retour à Buenos Aires lors d’un bon moment de partage au club Tacori, ou Joel l’orchestre la mystérieuse ça de Buenos Aires.

 L’équipe Pascaletango vous souhaite de finir l’ année en beauté et vous donne rendez-vous en 2022 à Buenos Aires, nous l’espérons.

0 0 votes
Évaluation de l’article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires